Tout savoir sur les piercings : types, signification et cicatrisation

Les piercings sont devenus une pratique courante ces dernières décennies. Cette tendance a la cote auprès des jeunes générations. Elles y voient une façon originale de s'exprimer et d'affirmer leur personnalité. Au-delà de l'aspect esthétique, le piercing a une réelle signification culturelle et identitaire dans certaines sociétés depuis l'Antiquité. 

Qu'est-ce qu'un piercing? 

Un piercing consiste à perforer une partie du corps, le plus souvent des oreilles ou d'autres zones du visage, à l'aide d'une aiguille creuse afin d'insérer un bijou. Cette pratique existe depuis l'Antiquité dans certaines cultures comme l'Afrique, l'Asie ou l'Océanie. Elle s'est démocratisée en Occident chez les jeunes générations. Vous pouvez  continuer a lire des articles spécialisés pour en savoir plus sur l’histoire de cette tendance.

Lire également : Confort ultime avec le kigurumi pingouin de pyjama d'or

Les piercings les plus courants 

Il existe plusieurs types de piercings. Certains d’entre eux sont plus populaires par rapport aux autres.

Le piercing à l'oreille

Le piercing d'oreille est incontestablement le piercing le plus commun. Il est estimé qu'une femme sur deux dans le monde en porte un. Le piercing du lobe est le plus courant, mais on voit aussi de nombreux piercings sur le haut de l'oreille, comme au niveau du cartilage. Cette zone est plus sensible et la cicatrisation y est plus longue.

A lire également : Marinière personnalisée : quelle couleur vous convient le mieux ?

Les piercings d'oreilles offrent une très large gamme de bijoux pour apporter une touche de style : 

  • boucles ; 
  • étuis ; 
  • piercing gemmés. 

Ils permettent de sublimer l'oreille de manière discrète ou plus affirmée selon les goûts.

Le piercing du nez 

Populaire dans les années 1990 auprès des adolescents en quête de liberté, le piercing du nez symbolisait à l'époque la rébellion contre les codes établis. Il marquait une tentative de s'affranchir des conventions à travers ce geste punk et rebelle.

Le piercing du nez s'est généralisé et démocratisé. Il n'a plus cette dimension provocatrice d'origine, mais reste synonyme d'individualisme et d'affirmation de soi. De nombreuses célébrités et influenceurs l'ont adopté, le rendant tendance auprès du grand public.

Le piercing de l'aile du nez se situe sur le côté du nez, tandis que le piercing de la narine se fait au niveau de l'orifice de chaque côté. Ce dernier nécessite souvent une cicatrisation plus longue.

Le piercing de la langue

Possédant un côté transgressif assumé, le piercing de langue reste moins commun que les piercings au visage. Pourtant, sa popularité connaît une certaine progression ces dernières années. Contrairement aux piercings faciaux, celui de la langue ne se voit pas au premier coup d'œil. La perforation se fait sous la langue, permettant d'y insérer un bijou amovible.

Du fait de sa localisation intime au cœur de la cavité buccale, l'hygiène est capitale avec ce type de piercing. Un nettoyage minutieux et régulier des dents et des gencives est indispensable afin d'éviter les risques d'inflammation ou d'infection. La cicatrisation, évaluée entre 4 à 6 mois, demande également quelques précautions comme éviter les aliments trop chauds, crus ou acides. 

Autres piercings 

Le piercing de nombril est l'un des plus courants dans cette catégorie. Localisé au-dessus du nombril, il met subtilement en valeur la silhouette. On trouve aussi des piercings plus osés au niveau des tétons ou des zones génitales. Ces derniers restent réservés à un public averti, tant ils demandent des soins et précautions accrus.

La signification des piercings

Au-delà de l'esthétique, les piercings peuvent avoir une dimension symbolique selon les cultures. Ils marquent souvent : 

  • le passage à l'âge adulte ; 
  • l'appartenance à un groupe ; 
  • une quête spirituelle et identitaire. 

Le processus de cicatrisation

La cicatrisation d'un piercing dure généralement de 4 à 6 mois. Les semaines suivant la pose, il est important de bien nettoyer et désinfecter le bijou avec une solution antiseptique. Une tuméfaction et quelques saignements sont normaux. En cas de rougeur ou gonflement anormaux, consulter un professionnel.

Les précautions à prendre

Pour éviter les complications comme les infections ou les rejets, choisissez un perceur professionnel et stérile. Il faut bien entretenir le piercing pendant la cicatrisation. Evitez également les traitements agressifs comme les bains de mer ou les saunas. 

En résumé, bien que controversés, les piercings peuvent s'inscrire dans une démarche esthétique ou identitaire, à condition de respecter quelques règles d'hygiène et de laisser le temps à la cicatrisation. Un piercing réussi nécessite patience et précautions.

Catégorie de l'article :
Copyright 2024. Tous droits réservés